Désormais, Facebook peut livrer votre adresse IP à la justice

Depuis qu’il est devenu le plus grand réseau social du monde, Facebook est LA plateforme où l’on peut s’exprimer librement. Sauf que dans quelques temps, ce ne sera plus tout à fait le cas du moins France. D’après le secrétaire d’État au Numérique, Cédric O, le géant américain aurait accepté de livrer les adresses IP des auteurs de propos haineux à la justice française.

Une exclusivité pour la France

Lors d’une interview accordée à Reuters le 25 juin dernier, le secrétaire d’État au Numérique, Cédric O, aurait rendu public « une énorme nouvelle ». Selon ce dernier, Facebook va « transmettre à la justice les adresses IP pour tous les contenus haineux publiés sur la plateforme ». Cette décision aurait été prise à la suite d’une discussion entre les responsables du réseau social et la France.

Le secrétaire d’État au Numérique a également précisé qu’il s’agit d’une décision qui concerne uniquement la France. « Ils ne vont le faire que pour la France », aurait confié Cédric O dans les colonnes de l’agence de presse Reuters comme le rapporte franceinfo.

Vous l’aurez compris, cela ne concerne ni les États-Unis ni aucun autre pays étranger. Et si c’est effectivement le cas, il y aurait quand même un moyen de contourner le problème avec un VPN. Nous allons vous expliquer cela ci-après.

Une décision qui appelle à l’attention

Avant, Facebook ne livrait que l’adresse IP des auteurs de publication terroriste et pédopornographique. « Sur les sujets de haine en ligne, ils ne les donnaient pas », a d’ailleurs confirmé le secrétaire d’État au Numérique. Sauf que cela va bientôt changer.

D’ailleurs, Cédric O a aussi ajouté que le fait de pouvoir récupérer l’adresse IP des auteurs de propos haineux va considérablement faciliter les processus judiciaires. « Cela veut dire que le processus judiciaire va pouvoir se dérouler normalement », confie-t-il. Et il a tout à fait raison.

En fait, l’adresse IP est un numéro d’identification unique pour chaque appareil. Le souci c’est que cette adresse permet de remonter directement à l’identité de l’internaute qui se cache derrière.

Bien que vous utilisiez un compte Facebook fake, il est donc quand même possible de remonter à votre véritable identité. Il ne restera plus à la justice qu’à trouver votre adresse et vous connaissez la suite. Voilà pourquoi cette décision interpelle les internautes.

Le souci c’est qu’on ne sait pas exactement ce que la justice considère comme propos haineux. Il se peut qu’au moindre critique d’une équipe de football ou d’une personnalité politique, vous vous retrouviez devant la cour de justice. Autant vous dire que la liberté d’expression n’est plus. Raison pour laquelle nous avons décidé de vous donner une solution.

Devenir anonyme avec un VPN

Comme nous l’avons déjà évoqué, nous allons donc vous proposer une solution visant à contourner ce problème en utilisant un VPN. Comment ? Poursuivez votre lecture.

Avant tout, il faut savoir que le VPN ou Virtual Private Network est plus un réseau qu’un outil informatique comme le pensent certains. Il s’agit d’un réseau constitué de serveurs auxquels les utilisateurs peuvent s’y connecter à leur guise.

Or, en se connectant à un serveur VPN, un internaute utilisera une nouvelle adresse IP fictive fournie par ce dernier, ce qui cachera automatiquement la sienne. Et vu que l’adresse IP permet de remonter à votre identité, en la cachant, vous serez totalement anonyme. Ni votre FAI, ni la justice, ni aucune autre personne ne saura qui vous êtes réellement et c’est ce que vous permet de faire un VPN.

Notons que l’adresse IP permet également de connaitre votre localisation. En utilisant une autre adresse IP, vous allez donc aussi changer de localisation.

Or, le secrétaire d’État au Numérique a précisé que cet accord avec Facebook concerne exclusivement la France. Si vous êtes localisée aux États-Unis ou ailleurs, il n’y a donc aucun risque que votre adresse IP soit envoyée à la justice. Et un VPN vous permet aussi de faire cela.

En vous connectant à un serveur VPN se trouvant aux États-Unis par exemple, vous obtiendrez une adresse IP américaine que vous soyez en France ou ailleurs. Si vous voulez, malgré les risques, publier des propos haineux sur Facebook, la meilleure solution est donc d’utiliser un VPN, et d’emprunter une adresse IP dans un pays où la liberté d‘expression existe encore et vous échapperez à la justice française.

Préserver votre anonymat en ligne avec ExpressVPN

Remarques

Ceci est uniquement à titre informatif. Nous ne vous incitons aucunement à défier la justice. D’ailleurs si l’utilisation d’un VPN est totalement légale, c’est juste pour avoir une confidentialité et une vie prisée sur internet. Cet outil (ou plutôt ce réseau) n’a en aucun cas été créé à des fins illégales.